Le massage bien-être

Le massage est un art qui appartient au patrimoine de l’humanité. Sa pratique, plus naturelle et évidente en Orient ou dans les îles lointaines,  semble avoir été rejeté de notre culture occidentale. A notre époque en crise, socio-économiques mais aussi crise de valeur et d’identité des individus, le toucher semble réapparaître comme une dimension nécessaire mais oubliée. Une dimension de contact, d’intimité, qui peut désamorcer de violences comme libérer des angoisses profondes. Être mieux dans sa peau,  communiquer, se connaître et connaître l’autre. Soulager des douleurs, apaiser nos enfants, exprimer notre tendresse… autant de fonctions naturelles qui nous font redécouvrir les massages et le bien-être par le toucher.

Au Québec, les masseurs bien-être sont appelés massothérapeute. En France, « ce n’est pas sans grincements de dents » comme le dit Isabelle Robard, « que les pays occidentaux, et notamment la France, redécouvrent cet art du massage. » Le monopole revendiqué par les kinésithérapeutes depuis quelques dizaines d’année a compliqué l’exercice de la profession et fait couler beaucoup d’encre.

La Fédération Française de Massage Bien-être s’est donné comme mission, entre autres, « la défense de la pratique des Massages-Bien-Etre, à l’exclusion de toute pratique médicale, paramédicale » et définit la pratique du massage bien-être comme suit :

« Les praticiens de la F.F.M.B.E. ayant comme intention et finalité le bien-être de la personne, les techniques pratiquées en l’absence de diagnostic et de traitement thérapeutique, ne s’apparentent en rien, ni dans les contenus ni dans les objectifs, à la pratique de la masso-kinésithérapie, ainsi qu’à toute pratique médicale…. »

Depuis de nombreuses années je me suis engagé et j’ai fait le choix de défendre le développement du massage bien-être en France en adhérant à la fédération française de massage FFMBE mentionnée plus haut.

Nombreux sont ceux qui ont témoigné des résultats obtenus sur leur équilibre fondamental dans mon livre d’or. Merci à tous ceux qui contribuent au développement et à l’harmonisation de ces domaines si importants que sont les soins de bien-être en général et le massage bien-être en particulier.

Le massage bien-être a sa place dans notre monde en crise. Il ne remplace en aucun cas les traitements médicaux et la masso-kinésithérapie : il les prévient et les prolonge. Tous les praticiens de massage bien-être vous recommanderont tous de consulter votre médecin si votre demande dépasse leur compétence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s